Que savoir du caractère du Kangal ?

Chien de garde en Turquie, le Kangal est un animal qui s’impose par sa posture et sa taille. Il possède 4 pattes et joue efficacement son rôle de gardien de troupeau, même en l’absence de l’Homme. Cet atout lui provient de son autonomie et de son sens de la délimitation du territoire. Malgré ces qualités, le Kangal a un caractère difficile à apprivoiser. Zoom sur le comportement, les soins et l’éducation de cet animal.

Le caractère du Kangal

Le chien est un animal agressif et surtout carnivore. Le Kangal ne déroge pas à cette règle et s’y conforte bien d’ailleurs. Son rôle de gardien de troupeau lui confère une autonomie et attention toute particulière. De cette manière, il pose un regard protecteur sur le troupeau, et sur les personnes qui l’accompagne. Grâce à son instinct protecteur et méchant, il ne ménage aucun effort à défendre son territoire et tous ceux qu’y trouvent. Il est prêt à bondir sur tout animal ou personne étrangère qui pourrait s’en prendre à son troupeau. Ainsi, sans retenue, il se défend férocement. C’est un caractère imprévisible qu’il faut nécessairement corriger, par un dressage ferme. Ainsi, il saura se ménager et obéir convenablement. Cependant, il est particulièrement agréable et gentil avec son entourage immédiat. C’est précisément pour cette raison qu’il les protège ainsi que le troupeau. Mais attention à son instinct animal qui peut refaire surface à tout moment.

Les soins du Kangal

Afin que le Kangal joue convenablement son rôle de gardien, vous devriez lui assurer le minimum de soin. En effet, il ne réclame pas une totale attention, mais a besoin d’espace, d’être en mouvement, et d’avoir les poils bien entretenus. Ce dernier aspect du soin du Kangal consiste à brosser et nettoyer les poils de l’animal dès son jeune âge. De cette manière, il sera habitué et se laissera faire en âge de maturité. Le Kangal possède en effet des poils de longueur non uniforme ; certains sont longs, d’autres mi-longs. Pour cette raison, vous devez chaque jour lui brosser les poils et plus précisément en période de mue.

L’éducation du Kangal

L’éducation du Kangal passe par la classe de jeux, et l’école pour chien. La classe de jeux est essentielle à sa distraction et à son habileté. Elle sera animée par des jeux pour chiots, afin de montrer les bases du dressage. Quant à l’école pour chien, elle donne priorité au respect des ordres, aux comportements sociables et aux bonnes manières domestiques.

De même, pour corriger la méfiance naturelle du Kangal, il faut le rendre sociable. Pour y arriver, il doit se défaire de son autorité supérieure, en cohabitant et fréquentant d’autres chiens. De cette manière, il connaitra ses semblables et sera moins dominateur.

Comme tout autre chien, le Kangal a besoin d’espace et de mouvement. Pour compléter son éducation, octroyez-lui un territoire personnel avec un espace non négligeable. Aussi, offrez-lui des promenades régulières sur de longues distances. Ainsi, il sera souvent en mouvement, et passera également beaucoup de temps avec vous. De cette manière, le Kangal restera proche de vous et sera surtout loyal.