Que savoir sur le cochon d’Inde ?

Le monde animal est fait de plusieurs variétés d’espèces et différentes catégories. Dans la catégorie des mammifères, il existe un animal appelé le cochon d’Inde. C’est un mammifère rongeur qui se caractérise par plusieurs particularités d’ordre alimentaire et morphologique. Ainsi, quelles sont ces particularités. Zoom sur 5 choses à savoir sur le cochon d’Inde.

Animal fragile

Le cochon d’Inde est un animal peureux et très fragile. Il est sensible à la chaleur et à une forte aération. Si vous comptez l’élever chez vous à la maison, prenez le soin de le mettre dans une cage à cabane. Il s’agit d’une petite loge portative faite de barreaux, et aménagée d’une petite cachette. Cette dernière lui servira d’abris et lui permettra de ne pas rester sur place.

De même, la cage du cochon d’Inde doit bénéficier des meilleures conditions atmosphériques. Elle sera installée dans un endroit à l’abri des courants d’air, loin des portes et fenêtres. Puisqu’il est facilement effrayé, mettez-le dans une pièce calme, loin des bruits et agitations. Surtout, tenez-le loin de la cuisine, car les odeurs culinaires ne lui font pas du bien. Au contraire, elles portent atteinte à sa santé et rendent difficile sa respiration.

Herbivore

L’alimentation du cochon d’Inde doit être exclusivement faite de fibres végétales et de granulés. Dans la catégorie de fibres végétales, privilégiez les légumes frais tels que le céleri, les endives et les poivrons. Le foin et les granulés sont également appropriés à l’alimentation du cochon d’Inde. Mais contrairement au foin qui peut être servi en quantité suffisante, les granulés doivent être bien contrôlés. La quantité des granulés doit être réduite, et sa sélection permettra de mettre les céréales de côté.

En termes d’alimentation, le cochon d’Inde mérite de manger suffisamment de légumes, environ 8% de son poids. Cette ration doit être bien contrôlée pour une croissance optimale et pour éviter de possibles indigestions, et l’obésité de l’animal créée par les céréales.

Dentition permanente

Le cochon d’Inde a une facile et continue dentition. Lorsque son alimentation est bien suivie et qu’il dispose de foin à volonté, la pousse de ses dents devient régulière. Et c’est grâce au foin qu’il ronge, qu’il arrive à bien utiliser ses dents. Outre le foin, les branches d’arbre naturelles telles que le noisetier sont idéales à la maitrise de la dentition du cochon d’Inde.

Animal sociable

Parmi les particularités du cochon d’Inde, il y a l’habitat commun. C’est un animal qui aime vivre avec d’autres. Ainsi, lorsque vous le mettez dans sa cage, ajoutez-y plusieurs autres cochons. Mais de préférence, les femelles, pour une bonne entente et convivialité. Mais avec les espèces mâles, faites différentes cages ou ôtez les testicules du mâle avant de le mettre avec les femelles.

Non-production de vitamine C

La seule manière pour le cochon d’Inde de consommer la vitamine C est de manger les aliments suivants : persil, kiwi, poivron, fenouil et autres. Ce sont des aliments très riches en vitamine C, essentiels à sa bonne santé. À défaut de consommer ces aliments, utilisez une seringue sans aiguille pour lui injecter la vitamine C liquide dans la bouche.